Le Gui : quelle est cette tradition ? Pourquoi porte-t-il du bonheur ?

Publié le : 17 janvier 20223 mins de lecture

Chaque fête a ses propres traditions qui la rendent unique, marquante et spéciale. Comme c’est le cas du houx pour Noël et du gui pour les fêtes de fin d’année. En effet, le gui est dans la plupart des cas utilisé comme décoration intérieure. Il est souvent accroché au cadre de la porte sous la forme d’une couronne. Selon les légendes, il semblerait que le gui soit une plante porte-bonheur.

Comme c’est devenu une coutume de s’offrir des vœux au Nouvel An. Les ancêtres croyaient que l’utilisation du gui ne pouvait qu’intensifier la probabilité de leur réalisation. Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

Histoire de la tradition du gui !

La renommée du gui n’est pas nouvelle. Au contraire, la vénération de cette plante remonte au Moyen Âge. À cette époque, les druides l’utilisaient comme remède contre l’infertilité, la toux et les contractions musculaires. Des légendes affirment même que le gui protège les gens des mauvais esprits et de la sorcellerie.

À l’époque, ce sont principalement les druides qui récoltaient le gui dans les forêts. Cela se passait au début de chaque année. Ensuite, les druides accrochaient la plante aux portes des habitants eux-mêmes. Depuis lors, il est devenu habituel de s’embrasser sous le gui pour changer les vœux.

Qu’est-ce que le gui exactement ?

Le gui est une plante hémiparasite appartenant à la famille des Santalaceae. En d’autres termes, elle vit aux dépens de grands arbres tels que les peupliers, les saules ou les chênes. Au fur et à mesure de sa croissance, l’arbre auquel elle s’accroche meurt.

En ce qui concerne la forme du gui, il bénéficie d’un feuillage persistant. Il donne également un fruit blanc. Il est à noter que ce dernier n’est pas comestible. Quant à son origine, le gui se trouve surtout dans les pays d’Europe, d’Asie et surtout dans la partie nord de l’Afrique.

Les autres significations du gui !

En plus de porter bonheur à l’occasion de la nouvelle année, il s’avère que le gui est également considéré comme une plante sacrée utilisée dans divers types de culte. Il s’agit notamment de rituels de fertilité à l’époque germanique.

Il se trouve également que le gui est un fortifiant alimentaire. Ceci est illustré dans le dessin animé « Astérix ». En effet, le druide Panoramix a incorporé le gui dans sa potion magique pour rendre les Gaulois imbattables contre les Romains.

Plan du site